Forgot password?

A PROPOS D’HIPPOCRATES

 

Hippocrate, le philosophe grec et père de la médecine, est ne sur l’ile de Kos, le 27 e jour du mois Agrianos, en 460 av JC. Il était le fils d’Héraclide et Faneraite et descendant d’Asclépios du côté de son père et descendant d’Hercules du côté de sa mère. Son origine était noble, les asclépiades, qui connaissaient très bien la médecine. La famille a donné une excellente éducation pour les jeunes Hippocrate.

Outre ses parents, Gorgias le sophiste, Demockritos d’Abdère et la diététicienne Herodicus ont été ses professeurs. Il a étudié la médecine à l’école médicale de Cnide et Kos. Il a voyagé à travers la Grèce et des pays lointains comme l’Egypte et la Scythie, où il a étudié la nature et le climat et leurs effets sur la sante et le comportement humain. When il est retourné à Kos, il a été pris dans l’ecolde de medecine locale, où il a commencé à enseigner aux jeunes, tandis qu’il faisait des recherches sur les moyens médicaux des prêtres, les prêtres-médecins et des philosophes d’Askepios.

Être un grand savant, il a soulagé la médecine de la superstition et a appliqué des méthodes thérapeutiques innovantes. L’allié sacré d’Hippocrate etait mère nature. Il croyait qu’un médecin devait être un philosophe, afin qu’il puisse détecté la racine de la maladie. Il devrait connaître en profondeur l’esprit et l’âme du patient, avant qu’il porte les signes sur le corps.
« Pour un médecin d’être un philosophe, est l’égal de Dieu! ». Ainsi, d’après ses croyances, les vrais thérapeutes devraient être respectueux de dieu, modestes, dignes, philanthropes, humbles, patients, propres, polis, non avares, philosophes. Les chercheurs médicaux de Knidos avaient à faire seulement aux organes malades du patient, separe de l’ensemble du patient (comme la médecine occidentale moderne fait). Hippocrate était tout à fait contre cette méthode, qu’il considéré comme une approche médicale fausse. Il voyait le patient comme un tout, le corps et l’esprit et l’âme. Quand il est devenu très vieux, il sest installe à Larissa (comme cela lui avait été révélé par un rêve), où il est décédé, à l’âge de 90 ans, ou d’apres d’autres sources, a l’age de 104 ans. Les enseignements d’Hippocrate sont devenus la source de la médecine. Les médecins du monde entier, ne jurent encore que pour servir leur but sacré récitant son serment.